Armoire à pharmacie : les bons gestes à avoir

Armoire à pharmacie : les bons gestes à avoir

Il est l’heure d’effectuer un grand ménage de printemps ! Pendant l’hiver, les virus circulent et les parents comme les enfants ne sont pas invulnérables. Résultat, les boîtes de médicaments s’accumulent et on se retrouve rapidement avec une armoire à pharmacie qui déborde : pastilles pour la gorge, sirop pour la toux ou encore des comprimés pour le rhume…

Quelques conseils pratiques pour bien gérer ce petit meuble qu’on retrouve chez tous les français…

A vos marques, prêts…triez !

  1. Avant de regarder son contenu, assurez-vous déjà que l’armoire ou la trousse à pharmacie ne sont pas accessibles aux enfants : elles doivent être en hauteur ou sécurisées.
  2. Faire le point : vérifiez les dates de péremption, il faut savoir que les sirops antitussifs ne se conservent que 15 jours. Il est donc fortement déconseillé de les conserver dans votre armoire. Quant aux traitements sous prescription médicale (type antibiotiques), on ne les réutilise surtout pas, même pour une pathologie qui semble similaire, mais on rapporte les boîtes non-terminées à sa pharmacie.
  3. Gardez bien à l’esprit que les dosages et les médicaments pour les enfants sont différents de ceux pour les adultes.
  4. Mettez les médicaments périmés, inutiles ou presque vides dans un sac à part et non dans la poubelle domestique. Ce sac est à remettre à votre pharmacien qui les fera parvenir à l’organisme de récupération et de traitement Cyclamed.

La liste des indispensables

Maintenant que votre tri est effectué, voici quelques indispensables à avoir chez soi :

  • Maux de tête, états grippaux et fièvre : un antalgique type paracétamol et pour les douleurs abdominales, un anti-spasmodique. En cas de nez bouché, un flacon à l’eau de mer est un produit à la fois utile, naturel et surtout il convient à toute la famille !
  • Égratignures  : un antiseptique qui ne pique pas (en spray c’est pratique !).
  • Brûlures légères et coups de soleil : une émulsion apaisante pour tous.
  • Bleus, hématomes et bosses : une pommade contre les contusions à base d’arnica.
  • Mais aussi ….
    • Un thermomètre médical
    • Du sparadrap et des compresses stériles
    • Petite astuce : notez à l’intérieur de votre armoire à pharmacie le numéro de téléphone de votre médecin traitant et celui des urgences (numéro du Samu : 15) pour qu’ils soient toujours à votre portée et à celle de vos enfants !

N’oubliez pas : de manière générale, en cas de doute ou de symptômes persistants, il est indispensable de demander l’avis du pharmacien ou du médecin traitant.
Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>