Le sommeil, ça s’apprend

Le sommeil, ça s’apprend

5 à 6 millions de français déclarent souffrir d’insomnies qui pourraient se soigner, dans la plupart des cas, sans avoir recours à des médicaments. En effet, les médicaments, même s’ils sont relativement efficaces sur le court terme, laissent le patient face à ses problèmes d’insomnie dès qu’il arrête son traitement.  

Ce ne sont pas tant les insomnies qu’il faut soigner mais plutôt les causes.
Dr François Marchand, consultant spécialiste des pathologies du sommeil au sein des Hôpitaux Ste Anne et la Salpêtrière à Paris
.

Il identifie 2 causes principales d’insomnies :

  • Le mal être
  • Le non-respect des cycles naturels de sommeil

En ce qui concerne le respect des cycles naturels, voici quelques conseils pour améliorer votre endormissement et votre qualité de sommeil.

  • Premièrement, un basique souvent oublié : écoutez-vous! Le soir soyez attentif aux signes du sommeil : picotements des yeux, bâillements, sensation de froid due à la baisse de votre température corporelle. Dès que vous avez l’un de ces signes, foncez au lit, si vous ratez ce train, il vous faudra attendre 90 minutes pour le prochain cycle.
  • De la même façon, nous n’avons pas tous le même besoin de sommeil (entre 6 et 10h en général. Pour évaluer le vôtre choisissez une période de vacances de plus d’une semaine. Au cours d’une journée « normale », couchez vous quand vous êtes fatigué, dans les mêmes conditions qu’à l’ordinaire (lumière, bruit, etc.) et au moment de votre réveil (sans réveil) et lever, notez combien de temps vous avez dormi. Renouvelez cette expérience plusieurs fois.
  • Ensuite, créez-vous une atmosphère confortable au moment du coucher : une chambre fraîche (entre 17 et 20°), pas d’écran mais plutôt un rituel de coucher : lecture, méditation…A vous de trouver le vôtre.
  • Enfin, il existe aujourd’hui des objets connectés qui mesurent et analysent la qualité de votre sommeil (bracelet, bande de capteurs….). Grâce à des applications reliées, vous obtenez ensuite des conseils personnalisés pour vous aider à vous endormir et à vous réveiller au meilleur moment de votre cycle… L’efficacité de ces équipements n’est pas prouvée mais si vous aimez les expérimentations et les nouvelles technologies, ne vous en privez pas.
Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Il y a 1 commentaire pour cet article
  1. http://chateaulesbruyeres.fr at 02:36

    Si votre enfant de 2? ans dort seulement huit heures par nuit, ne veut plus faire de sieste et se comporte bien durant la journee, il est tentant de conclure qu’il n’a pas besoin de plus de sommeil. Detrompez-vous, huit heures de sommeil sont rarement suffisantes pour un enfant de cet age.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>