Juin Vert : mois de dépistage du cancer du col de l’utérus

Juin Vert : mois de dépistage du cancer du col de l’utérus

Juin vert est le mois consacré à la mobilisation et à la prévention contre le cancer du col de l’utérus. Voici un article questions/réponses pour prévenir ce cancer.

2 moyens pour agir face au cancer

Le cancer du col de l’utérus est un cancer fréquent chez la femme. La plupart de ces cancers pourraient être évités. Quelles solutions ?

  • Se faire vacciner contre les HPV entre 11 et 14 ans. Dans certains cas, la vaccination peut également être proposée jusqu’à 19 ans inclus.
  • A partir de 25 ans, faites 2 frottis de dépistage à 1 an d’intervalle puis tous les 3 ans jusqu’a 65 ans, que vous soyez vaccinées ou non.

Les questions que vous vous posez

En pratique, comment ça se passe ?
Simple, efficace et non douloureux, le frottis est un examen gynécologique qui permet de détecter les lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus. L’examen s’effectue en position gynécologique ; le médecin va prélever délicatement des cellules au niveau du col de l’utérus afin de les analyser.

Quelle est la cause des lésions ?
Le cancer du col de l’utérus est principalement provoqué par un virus appelé papillomavirus humain (HPV). Très fréquent, ce virus se transmet le plus souvent lors des rapports sexuels ; le préservatif ne permet pas de s’en protéger complètement.

Pourquoi est-ce important ?
Faire un frottis permet de repérer d’éventuelles lésions et de les soigner avant qu’elles ne se transforment en cancer. Si un cancer est détecté, il sera, le plus souvent, à un stade précoce et pourra être traité avec des soins plus légers qui permettront de préserver davantage la fertilité.

A partir de quel âge doit-on prendre rendez-vous pour un frottis ?
La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande de réaliser un premier frottis à l’âge de 25 ans et de poursuivre les dépistages jusqu’à 65 ans même en l’absence de rapports sexuels et après la ménopause.

A quel rythme ?
En moyenne tous les 3 ans. Si les premiers frottis, réalisés à un an d’intervalle, sont normaux, vous pouvez attendre 3 ans avant de retourner chez votre professionnel de santé.

Il n’y a pas de gynécologue là où j’habite, comment faire ?
Les gynécologues ne sont pas les seuls professionnels à pouvoir réaliser un frottis. Vous pouvez demander à votre médecin généraliste ou à une sage-femme mais également vous rendre dans un centre de santé, de planification familiale ou un hôpital. Si vous avez une ordonnance, vous avez la possibilité de vous adresser à un laboratoire d’analyses médicales habilité à réaliser des frottis. Pour trouver le professionnel de santé le plus proche de chez vous, rendez-vous sur l’annuaire de santé ameli.

Comment connaître les résultats ?
Suite à l’examen, le professionnel de santé envoie le prélèvement à un laboratoire spécialisé. Vous recevrez les résultats quelques jours plus tard. Votre médecin vous contactera si des examens supplémentaires sont nécessaires.

3 précautions à prendre avant son rendez-vous

  • Choisissez le bon moment : le frottis doit être fait en dehors de la période des règles.
  • Évitez les rapports sexuels 24 à 48 heures avant le rendez-vous.
  • Reportez le rendez-vous si vous prenez un traitement local par voie vaginale (ovule, par exemple).
Quelques chiffres

  • 10ème cancer le plus fréquent chez la femme en France.
  • 1 100 décès par an.
  • 90 % des cancers du col de l’utérus sont évités grâce à un frottis de dépistage régulier. 

Pour aller plus loin

Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Il y a 1 commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>