Reprendre efficacement l’activité physique

Reprendre efficacement l’activité physique

Chaque année, le retour du printemps coïncide, pour beaucoup d’assurés sociaux, avec une soudaine envie de reprendre une activité physique. Mais attention aux efforts trop violents, aux choix sportifs mal adaptés…

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande aux adultes de 18 à 64 ans, 2h30 d’activité physique modérée chaque semaine ou 75 minutes d’activité physique hebdomadaire soutenue, sur des périodes d’au minimum 10 minutes, pour se maintenir en bonne santé.

On entend par activité physique, tout geste qui induit une dépense énergétique supérieure à l’énergie dépensée au repos
Emilien Leroy, éducateur médico-sportif
En ce sens, il n’est pas nécessaire de faire un effort intense pour répondre aux préconisations de l’OMS. La marche, le fait de monter des escaliers répondent à la définition de l’organisation internationale.”Quantité, intensité, qualité » Cependant, pour que l’exercice soit réellement efficace, celui-ci doit tenir compte de trois facteurs : la quantité, l’intensité et la qualité de l’effort. “Après plusieurs mois d’inactivité, il faut reprendre le sport de manière progressive, sans excès et à son rythme, mais impérativement avec régularité et vigueur. Il est important d’inclure des exercices de renforcement musculaire et d’assouplissement pour limiter le risque de déchirure, d’entorse…”, souligne tout d’abord Emilien Leroy.

Je veux aussi rappeler que le corps humain est fait pour l’endurance et non pour la sédentarité. En conséquence, la marche rapide, la marche nordique ou encore des courses à faible allure sont prioritairement recommandées

L’éducateur médico-sportif conseille également de privilégier les activités en groupe et, de préférence, encadrées. “La plupart des personnes qui se lancent seules dans une activité se découragent au bout de quelque temps. Les pratiques collectives sont le remède à l’échec.” L’espace Santé Active notamment, peut accompagner tous ceux qui souhaitent redémarrer l’activité physique.
De même, il est recommandé de favoriser les exercices en extérieur afin de profiter au mieux du retour du soleil et, dans cet esprit, des bienfaits de la lumière naturelle.Sport et diététique font bon ménage

La pratique d’un sport, et de tout type d’activité, a une influence positive sur le corps : elle contribue à entretenir les os et les muscles, et améliore le rythme cardio respiratoire
Elle est aussi facteur d’optimisme car elle donne l’occasion au pratiquant de l’activité de faire abstraction de ses problèmes pour mieux se retrouver et gagner en sérénité. Durant ces moments d’efforts, le corps libère certaines hormones qui influencent le système nerveux et agissent positivement sur le moral.

“L’activité doit être synonyme de plaisir et surtout pas de contrainte, pour que l’on se sente en situation de réussite”, résume l’éducateur médico-sportif. Il est enfin souhaitable qu’elle s’accompagne d’un travail sur l’hygiène de vie et, en particulier, l’alimentation.

 

Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>