Asthme : comprendre et agir

Asthme : comprendre et agir

Toux sèche et sifflements, essoufflement, gêne respiratoire : ce sont les principaux signes de l’asthme. Cette maladie chronique se caractérise par une inflammation des bronches.

 Quel est le mécanisme de l’asthme ?

Normalement, les bronches conduisent l’air vers les alvéoles pulmonaires (sorte de petits sacs entourés de vaisseaux sanguins), où l’oxygène passe de l’air vers le sang pour être ensuite distribué dans tout l’organisme. Chez une personne asthmatique, les bronches sont enflammées et leur paroi s’épaissit. Elles deviennent alors très sensibles et réagissent de façon excessive.

En présence de différents facteurs déclencheurs (allergies, infections virales, tabac, efforts physiques…), la contraction des muscles qui entourent les bronches s’ajoute à l’inflammation. Les bronches se rétrécissent et le passage de l’air devient de plus en plus difficile, surtout à l’expiration : c’est la crise d’asthme.

Qu’est-ce qui provoque la crise d’asthme ?

Voici les causes les plus courantes pouvant déclencher la crise d’asthme :

  • La présence d’allergènes : acariens, pollens, poils d’animaux, moisissures…
  • Le tabac : tabagisme actif et passif augmentent la fréquence et l’intensité des crises.
  • Les substances polluantes ou irritantes : fumées et gaz d’échappement, produits d’entretien, parfums d’intérieur, encens et bougies…
  • Les infections respiratoires telles que le rhume, la grippe, la bronchite…
  • D’autres facteurs entrent aussi en jeu : le stress, le froid…

Qu’est-ce que le traitement peut apporter ?

Un traitement adapté permet de contrôler l’asthme. Il est important d’éviter tous les facteurs listés ci-dessus qui peuvent déclencher une crise d’asthme. À cela s’ajoute le traitement médicamenteux de la crise, associé au traitement de fond si la gêne respiratoire devient fréquente.
LE TRAITEMENT DE LA CRISE apporte un soulagement rapide. Il dilate les bronches et permet de les ouvrir en quelques minutes.

LE TRAITEMENT DE FOND agit sur l’inflammation des bronches. Il doit être pris tous les jours, pour éviter ou limiter la survenue de crises d’asthme. Ce traitement est complémentaire du traitement de la crise.

Qu’est-ce qu’un asthme « bien contrôlé » ?

On dit que l’asthme est bien contrôlé si au cours des 4 dernières semaines :

  • Il existe peu de symptômes durant la journée (pas plus de 2 fois/semaine),
  • Il n’existe pas de réveil nocturne,
  • La pratique des activités habituelles est sans difficulté,
  • Le traitement de la crise n’est pas utilisé plus de 2 fois/semaine.

Quels conseils pour mieux vivre avec l’asthme ?

  1. ARRÊTEZ LE TABAC
    Pensez aussi à vous préserver du tabagisme passif.
  2. ADAPTEZ VOTRE ENVIRONNEMENT
    En complément du traitement, les asthmatiques peuvent agir au quotidien sur leur environnement en limitant les contacts avec les allergènes et les substances nocives, et ce afin de prévenir au maximum les crises. Participez à nos ateliers « asthme et allergies » à l’espace santé le mardi 2 mai de 17h00 à 19h00 et le vendredi 5 mai de 14h00 à 16h00
  3. PROTÉGEZ-VOUS DES FACTEURS IRRITANTS
    Dans la maison notamment : produits d’entretien, parfums d’intérieur, bougies, encens…
  4. LIMITEZ LES CONTACTS AVEC LES ALLERGÈNES 
    Aérez chaque jour votre logement pour limiter les moisissures et évitez la présence d’animaux en cas d’allergie, etc.
Pour en savoir plus sur l’asthme, découvrez les ateliers « Asthme et Allergie » à l’espace santé le mardi 2 mai de 17h00 à 19h00 et le vendredi 5 mai de 14h00 à 16h00.
Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>