VACCINATION : les réponses à vos questions

VACCINATION : les réponses à vos questions

La vaccination permet de sauver des vies humaines. C’est un geste de prévention indispensable : il protège la personne qui a été vaccinée, et permet de ne pas transmettre la maladie à d’autres personnes trop fragiles pour être vaccinées (bébés, femmes enceintes, malades).

Comment ça marche ?

On injecte dans le corps un microbe rendu inoffensif. Ce microbe est identifié par l’organisme comme s’il était actif et notre corps se met alors à fabriquer des anticorps pour le combattre. Le jour où notre corps est confronté à ce même microbe, il saura alors se défendre en fabricant les anticorps nécessaires.
En Sarthe, le centre de Vaccinations Internationales et de conseils aux voyageurs est au Centre Hospitalier du Mans : 02 43 43 43 70

Pourquoi se faire vacciner contre certaines maladies qui ont quasiment disparu en France ?

Parce que ces maladies, comme la diphtérie et la poliomyélite, sont encore présentes dans d’autres pays. En se vaccinant, on évite que les infections ne se remettent à circuler dans le monde. La vaccination contre la diphtérie et la poliomyélite reste ainsi obligatoire pour tous les nouveau-nés. La tuberculose, en recul en France, est encore une cause importante de mortalité, notamment dans les pays d’Afrique subsaharienne, d’Asie et d’Europe de l’Est. Le vaccin est donc toujours fortement recommandé pour les enfants nés ou dont au moins un des parents est originaire d’un pays très touché par des épidémies de tuberculose (notamment d’Afrique subsaharienne et d’Asie) ; pour ceux qui sont en contact avec des personnes venant de ces pays ; et pour tous les enfants des régions où la maladie est encore présente (Île-de-France, Guyane).

Est-ce utile de se faire vacciner contre des maladies bégnines ?

On croit, à tort, que certaines maladies comme la rougeole ou la rubéole sont bénignes et que ce n’est donc pas la peine de se faire vacciner. La rougeole, pourtant, peut être très grave. Quant à la rubéole, généralement sans danger, elle peut être redoutable pour une femme enceinte et l’enfant qu’elle porte. Il est donc nécessaire, même si l’on est en bonne santé, de se faire vacciner contre cette maladie soi-disant bénigne. C’est un moyen de se protéger soi-même et de protéger les autres.

Qui est concerné ?

Toute la vie, en fonction de votre âge et de votre situation, il existe des vaccins pour vous protéger. Demandez conseil à votre professionnel de santé et consultez le calendrier vaccinal 2015 de l’INPES

Ecrit par : CPAM de la Sarthe

CPAM de la Sarthe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>